jeudi, octobre 22, 2020

Syma X8C : Essai et analyse du nouveau drone de Syma

Grâce à la boutique en ligne Igogo.es, nous avons eu l’occasion de tester l’un de ces gadgets appréciés par les amateurs de technologie ; un quadricoptère. Dans cet article, nous parlerons principalement du Syma X8C Venture, héritier du célèbre drone Syma X5C dont nous avons déjà eu à parler. Soulignons qu’il s’agit de l’un des meilleurs choix des utilisateurs qui souhaitent faire leur entrée dans le monde des drones à un prix acceptable ou qui ont déjà une certaine expérience et qui veulent un drone avec des dimensions et capacités données.

Spécifications techniques du Syma X8C

Dimensions du dorne Syma X8C
Dimensions du dorne Syma X8C

Voyons quelles sont les spécifications techniques du Syma X8C :

  • Marque : Syma
  • Catégorie : quadricoptère RC 2.4G 4 canaux avec une caméra grand-angle de 2 MP
  • Modèle : Syma X8C
  • Couleurs disponibles : orange, blanc, noir
  • Fréquence : 2.4G
  • Nombre de canaux : 4 canaux
  • Distance de contrôle : 100 m
  • Temps de vol : environ 7-10 minutes (cela dépend de l’utilisation de la caméra ou non et de la vitesse du dispositif)
  • Type de moteur : brosse avec réducteur
  • La résolution de l’appareil photo : 2 MP
  • Vidéo : 720p / Débit : 15,4 Mbps / 16: 9/30 FPS / audio PCM 352,8 Kbps – 1 canal – 22,05 KHz – 16 bits
  • Image : 2 560 x 1 440 pixels / résolution horizontale et verticale de 96 ppp/24-bit de profondeur
  • Temps de charge : environ 200 minutes
  • Batterie : Li-On /2 000 mAh /7.4V
  • Batterie pour l’émetteur : 4 x piles AA (non incluses)
  • Dimensions : 50 cm x 50 cm x 19 cm (longueur, largeur, hauteur)
  • Taille de la batterie : 9 x 3 x 1.5 cm
  • Taille de la boîte : 35 x 35 x 16.8cm
  • Poids du paquet : 1 856 grammes
  • Le paquet comprend :
    • 1 x Quadricoptère
    • 1 x Transmetteur
    • 1 x Caméra
    • 8 x Hélices
    • 4 x Cadre de protection des hélices
    • 4 x revêtements hélice.
    • 4 x train d’atterissage
    • 1 x Batterie
    • 1 x Chargeur (750 mAh)
    • 1 x Carte mémoire 4 Go (marque inconnue)
    • 1 x lecteur de carte mémoire avec adaptateur USB
    • 1 x Tournevis
    • 1x sac contenant tournevis et boulons de rechange
    • 1 x Manuel en anglais.

Syma X8C Venture : Unboxing et assemblage

Le Syma X8C vient avec des pièces de rechange pour les propulseurs et les protecteurs et son assemblage n'est pas du tout difficile à effectuer.
Le Syma X8C vient avec des pièces de rechange pour les propulseurs et les protecteurs et son assemblage n’est pas du tout difficile à effectuer.

Le Syma X8C est un drone conçu pour être utilisé par des personnes âgées de 14 ans ou plus. Par conséquent, son assemblage se fera sans grande difficulté. Et la vérité est que cette étape d’assemblage ne nous prendra pas plus de 30 minutes environ pour que le drone soit prêt pour le vol. Mais à condition, bien sûr, de prendre soin de lire attentivement toutes les instructions.

En suivant les instructions du manuel, l’assemblage est assez facile : relier la batterie, la placer dans son compartiment, monter la caméra, la connecter, visser les 4 trains d’atterrissage et monter enfin les propulseurs (pas nécessairement dans cet ordre).

Nous disposons de protecteurs vissables pour les propulseurs de notre Syma X8C.
Nous disposons de protecteurs vissables pour les propulseurs de notre Syma X8C.

L’assemblage des propulseurs nécessite une attention particulière. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de prendre connaissance du manuel avant de les assembler. Le Syma X8C est livré avec des enjoliveurs pour la cavité où l’on monte les protecteurs que nous devrons retirer avant d’introduire les vis de montage. Soyez prudent, car il existe différents types de vis.

Mais sans doute l’étape la plus importante est de vérifier que les hélices sont alignées avec les moteurs de la lettre A ou B selon leur sens de rotation. Et vous devez être prudents pour adapter chaque hélice avec le moteur correspondant pour ne pas avoir à vous retrouver dans la même situation que nous. En effet, nous avons monté deux hélices dans la mauvaise position ; ce qui a fait que le drone ne s’élevait pas.

Pour monter l’hélice, veuillez suivre ces étapes :

  • Tourner la goupille de sécurité de l’hélice
  • Retirer le petit cylindre de métal
  • Retirer la goupille
  • Monter l’hélice
  • Mettre à nouveau la goupille
  • Insérer le cylindre métallique
  • Tourner la goupille jusqu’à ce qu’elle fasse un clic
  • Placez l’enjoliveur de l’hélice

Si nous avons une certaine expérience pour faire voler les drones, nous pouvons nous passer de l'installation du protecteur de propulseur.
Si nous avons une certaine expérience pour faire voler les drones, nous pouvons nous passer de l’installation du protecteur de propulseur.

En ce qui concerne la qualité de construction du Syma X8C, il faut dire qu’elle a ses avantages et ses inconvénients. D’une part nous avons un châssis construit en nylon et en plastique de haute résistance qui est tout à fait capable de résister à certains chocs. Cela sera d’une grande utilité pour les nouveaux utilisateurs qui ne sont pas encore expérimentés. Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire si le Syma X8C est votre premier drone, car il s’agit d’un appareil très résistant.

S’agissant d’un drone relativement bon marché, les moteurs sont à brosse et non brushless, comme c’est le cas des drones avec une orientation beaucoup plus professionnelle, dont le DJI Phantom. Soulignons que ce dernier avec le Syma X8C possèdent une ressemblance plus que raisonnable. Mais il suffit juste de cliquer sur le lien pour voir le prix du Phantom afin de vous rendre compte que les deux drones ne jouent pas dans le même segment. Par conséquent, il est tout à fait normal que les moteurs doivent être remplacés après un certain nombre d’utilisations. Comme nous avons seulement effectué quelques séances de vol, nous ne sommes pas en mesure de parler de la période de durabilité des moteurs.

Détail de la circuiterie chargée de faire fonctionner le drone Syma X8C.
Détail de la circuiterie chargée de faire fonctionner le drone Syma X8C.

L’aspect que nous avons le moins apprécié avec le Syma X8C concerne les protecteurs des hélices qui sont assez faibles et tendent à se fissurer facilement. En effet, leur conception fait qu’au cours d’un atterrissage brusque, ils ont tendance à entrer en collision avec l’hélice entraînant la détérioration de ces derniers.

Le fabricant a inclus seulement 4 protecteurs dans la boîte, mais ils ne sont pas très pas chers ; ce n’est donc pas quelque chose de grave. Néanmoins, nous vous conseillons de démonter les protecteurs lorsque vous effectuez des vols avec votre Syma X8C dans des zones ouvertes et dès que vous avez une certaine expérience de vol. En outre, si vous ne mettez pas d’enjoliveur vous pourrez économiser du poids en plus d’une certaine amélioration de la ventilation des moteurs.

Heureusement pour le futur acquéreur de ce drone, dans les magasins en ligne il y a beaucoup de pièces de rechange. À partir de ce lien, vous allez pouvoir vous équiper en hélices et en protecteurs de rechange pour votre Syma X8C ou encore des batteries, moteurs et circuits.

[fa_announce link_id=1971]

[fa_announce link_id=1972]

[fa_announce link_id=1973]

Pour conclure cette section, nous vous laissons une vidéo de l’unboxing du Syma X8C :

Design extérieur du Syma X8C Venture

Le Syma X8C, comme vous pouvez le voir dispose d'illumination pour les vols de nuit.
Le Syma X8C, comme vous pouvez le voir dispose d’illumination pour les vols de nuit.

Le Syma X8C est un quadricoptère assez agréable. Nous avons déjà mentionné sa grande ressemblance avec le DJI Phantom. Il dispose de 4 LED de couleurs vertes et rouges grâce auxquels il sera possible d’effectuer des vols de nuit. Ses dimensions sont tout à fait considérables, avec environ 50 cm de large et de long ; ce qui en fait une option beaucoup plus sérieuse que d’autres drones tels que le Syma X5C ou le Syma X12.

Il est disponible en blanc avec des touches de bleu et de rouge. Mais il est également possible de le trouver en orange pure ou en couleur noire plus élégante et plus agressive.

En ce qui concerne la télécommande, le fabricant a peut-être un peu péché avec une conception trop simple en deux couleurs qui, en plus d’être en plastique, donne l’impression que nous avons à faire à un jouet plutôt qu’un quadricoptère professionnel.

Le Syma X8C est livré dans un carton très compacte qui protège bien l'appareil et toutes les pièces. Même si pendant le transport depuis la Chine cela devrait souffrir de certains chocs, comme a été notre cas, il ne devrait pas y avoir de grands problèmes
Le Syma X8C est livré dans un carton très compacte qui protège bien l’appareil et toutes les pièces. Même si pendant le transport depuis la Chine cela devrait souffrir de certains chocs, comme a été notre cas, il ne devrait pas y avoir de grands problèmes

Pour ce qui est du poids du Syma X8C, il pèse 450 grammes sans les protecteurs d’hélice, la batterie et l’appareil photo. La batterie pèse 104 grammes, l’appareil photo pèse 27 grammes et les 4 protecteurs font 22 grammes ; soit un total de 600 grammes. Si nous considérons qu’une Xiaomi Yi Action Cam pèse 73 grammes, nous pouvons conclure qu’il est conseillé de voler sans pare-chocs ni enjoliveurs quand nous installons une caméra plus lourde. Peut-être l’une des meilleures façons de réduire le poids est d’opter pour la Mobius Action Cam 1 080p HD Mini qui ne pèse que 38 grammes avec une bonne qualité d’enregistrement.

Nous vous laissons avec une petite vidéo où vous pouvez voir le Syma X8C en direct :

Différences entre le Syma X8C et le Syma X5C

Ici le Syma X5C, dont nous vous avions déjà parlé ici à GizLogic.
Ici le Syma X5C, dont nous vous avions déjà parlé ici à GizLogic.

Le Syma X8C étant le successeur du célèbre Syma X5C, il est tout à fait normal que l’on cherche à connaître les améliorations qu’il apporte par rapport à son prédécesseur.

D’abord, du point de vue de la conception, le Syma X8C est un drone beaucoup plus grand, puisque nous sommes passés de 31 cm à 50 cm de long et de large. Il est également beaucoup plus haut que son prédécesseur.

Par conséquent, le Syma X8C ressemble plus à un drone professionnel que le X5C. Il existe également des améliorations dans le système de ventilation des moteurs (nécessaire pour des moteurs plus puissants) et d’éclairage, qui existe également dans la partie supérieure du drone dans le cas du Syma X8C.

Sur le plan de l’enregistrement des vidéos, il existe peu de différence, pour ne pas dire aucune, où la caméra est exactement la même. En effet, malgré son aspect, le Syma X8C intègre la même caméra que son prédécesseur inséré dans un second châssis ; c’est-à-dire une caméra dans une autre caméra.

Nous pouvons voir ici le Syma X8C habillé dans une couleur orange mécanique.
Nous pouvons voir ici le Syma X8C habillé dans une couleur orange mécanique.

Bien que les boutons de contrôle de la télécommande des deux appareils soient très similaires dans leur gestion et utilisent la même bande de fréquence (2.4G), le Syma X5C est limité à une distance comprise entre 30/50 mètres. Tandis que le Syma X8C a apparemment une distance de vol d’environ 100m ; bien que nous ne puissions pas confirmer cette information, de peur de perdre le contrôle de l’appareil.

Un autre avantage du Syma X8C par rapport au Syma X5C est qu’étant un drone plus lourd et plus puissant, il offre la possibilité d’installer des caméras externes plus lourdes. Mais l’autonomie de vol peut être un peu diminuée dans ce cas. Nous l’avons vu voler avec une Daznne P2 et il n’aura aucun problème à soulever une GoPro ou une Xiaomi Yi Action Cam, par exemple.

Bien que nous n’ayons pas testé le Syma X5C, nous avons l’impression que le Syma X8C est plus stable en vol, malgré la lenteur dans son décollage.

Enfin, le Syma X5C « normal » ne dispose pas de vol « headless », tandis que le Syma X8C dispose de cette fonctionnalité. Un peu plus loin nous expliquons cela. Nous dirons simplement, pour l’instant, qu’il existe une version spéciale du X5C avec le mode « headless » qui peut être acheté ici.

Faire voler le Syma X8c Venture

Gizlogicfr-Syma-x8c-11-commande

Il y a suffisamment de détails sur la manipulation du Syma X8C. Nous allons donc essayer de les résumer le plus simplement possible.

La première chose curieuse qu’on remarque en démarrant une session de vol est que, même si la télécommande dispose d’un espace pour 6 piles de 1.5V, dans les deux extrémités nous avons deux petits morceaux de mousse qui montrent que nous n’aurons qu’à placer 4 piles. Pourquoi ? Nous pensons que Syma a conçu cette commande pour un futur modèle avec une plus grande portée ou avec un deuxième écran FPV qui aurait besoin des deux batteries supplémentaires.

Le reste de la commande est très similaire à celle du Syma X5C, mais avec quelques petits changements tels que le contrôle de la caméra qui est maintenant à droite du levier gauche, au lieu de la partie haute droite de la commande. Cet emplacement est sur la commande de ce nouveau modèle utilisé pour effectuer des virages de 360 degrés.

Nous avons le même écran LCD qui nous indique les différents niveaux de vol du drone à chaque instant. Cet écran donne également des détails sur le niveau de la batterie ou de la force du signal radio dont nous disposons.

Le Syma X8C dispose d'un petit écran LCD pour vérifier le repalage de notre drone pendant le vol.
Le Syma X8C dispose d’un petit écran LCD pour vérifier le repalage de notre drone pendant le vol.

Tout comme dans le Syma X5C nous disposons de deux modes de vol :

Le premier est le mode de vol le plus habituel ; le levier gauche est utilisé pour déterminer la hauteur du drone et sert de gouvernail pour le faire tourner sur lui-même (ce qu’on appelle Yaw). Tandis que le levier droit nous permettra de faire avancer le drone vers l’avant ou vers l’arrière et dans un sens ou un autre.

Dans le second mode de vol sont échangées les fonctions « horizontales » des deux leviers et, par conséquent, le gouvernail de direction sera dans le levier de droite tandis que la déformation se fera avec le levier de commande de gauche. Peut-être que ces deux captures du manuel d’utilisateur vous donneront plus de détails :

Gizlogicfr-Syma-x8c-13-modes-1

Gizlogicfr-Syma-x8c-13-modes-2

Pour passer d’un mode à un autre, il faudra appuyer sur le bouton situé sous le levier de droite au moment d’allumer la commande. L’écran LCD nous informera du mode sous lequel fonctionne le drone. Pour revenir au premier mode, vous n’aurez qu’à effectuer la même opération.

Comme dans le Syma X5C nous avons aussi deux petits boutons pour bien ajuster les réglages de notre Syma X8C, au cas où nous remarquerions qu’il tend vers une certaine direction même après le calibrage initial. Ces boutons sont situés en dessous du levier gauche pour le calibrage horizontal et à gauche du levier de droite pour ce qui est du calibrage vertical.

Au moment de mettre le Syma X8C en vol, nous allons devoir procéder à sa synchronisation. Pour ce faire, une fois que vous allumez en appuyant sur l’interrupteur situé sous le drone, il faudra allumer le dispositif de contrôle à distance pour placer le levier de gauche à sa position la plus haute puis vers son extrémité inférieure. Si cette opération est réussie, le Syma X8C doit émettre un bip pour indiquer que nous sommes prêts pour le vol.

Grâce à son gyroscope de 6 axes, nous pourrons effectuer des loops de 360 degrés avec le Syma X8C, bien qu'il requière un certain maniement de l'appareil pour mener à bien cette manœuvre.
Grâce à son gyroscope de 6 axes, nous pourrons effectuer des loops de 360 degrés avec le Syma X8C, bien qu’il requière un certain maniement de l’appareil pour mener à bien cette manœuvre.

Dans la partie haute droite de la commande, nous avons à notre disposition aussi un bouton pour effectuer des virages à 360 degrés. Mais notre recommandation est de ne pas effectuer cette manœuvre avant d’avoir une certaine expérience de vol et d’être à une hauteur convenable pour bien l’effectuer. Pour le faire, il faut appuyer sur le bouton, puis faire pivoter le stick droit dans une direction quelconque.

Si vous voyez qu’après un coup ou un certain temps de vol le drone est hors de calibration dans ses mouvements horizontaux, il faut juste le placer sur une surface plane et amener les deux leviers vers le coin inférieur droit durant 2 ou 3 secondes jusqu’à ce que les LED du Syma X8C clignotent en indiquant que le calibrage a été bien effectué. Si, au contraire, ce sont les mouvements verticaux qui ne fonctionnent pas correctement, répétez l’opération, mais en portant les deux leviers dans le coin inférieur gauche.

Gizlogicfr-Syma-x8c-15-vol

En ce qui concerne notre expérience de vol avec le Syma X8C, nous pouvons dire qu’elle a été assez bonne dans l’ensemble. Bien qu’avec une expérience dans les vols d’avions télécommandés, avec le Syma X8C ça a été notre première expérience avec un quadricoptère et il a fallu un peu de temps pour commencer la manipulation de ce drone.

Le drone paraît très stable, avec de bonnes réactions, un décollage légèrement lent en raison de son poids, mais qui est capable de voler assez vite. En plus la rotation sur lui-même est lente, ce qui fait que nous ne pouvons pas dire qu’il s’agit d’un drone très explosif comme le Phantom ou même le JJRC H16 Yizhan Tarantula, célèbre pour être un drone léger avec des réactions sportives.

Il est vrai que dans notre première session de vol il soufflait un vent assez fort qui nous a rendu la tâche un peu difficile et qui nous a causé un rude atterrissage. Une fois qu’on maîtrise mieux le maniement, on se rend compte qu’il s’agit d’un drone très polyvalent et adapté pour les pilotes à la fois débutants et expérimentés, bien qu’il est conseillé de ne pas laisser les enfants le faire voler en absence d’un adulte.

Gizlogicfr-Syma-x8c-16

 

Il est également fortement recommandé de faire voler le drone dans des zones assez dégagées pour rester loin des personnes de troisième âge et des animaux. Ceci parce que les moteurs à brosses du Syma X8C prennent beaucoup de force une fois qu’ils sont à pleine puissance. N’oublions pas que, même si l’entreprise est appelée « Syma Toys », le drone Syma X8C est un gentleman dans sa taille et en ce qui concerne la force de ses hélices et par conséquent il ne doit pas être considéré comme un jouet. Car il représente un certain niveau de danger en cas de collision.

Nous vous laissons une petite vidéo avec certains de nos premiers vols à basse altitude pendant que nous nous habituons au Syma X8C :

En ce qui concerne l’autonomie de vol, la vérité est que pour les spécifications du drone elle semble tout à fait réaliste et la durée moyenne est habituellement d’environ 7/8 minutes de vol en fonction de la vitesse que nous utilisons et de comment nous utilisons la caméra vidéo. Le point le plus négatif à cet égard est le manque de puissance du chargeur inclus dans la boîte. Il faudra donc près de 3 heures pour charger complètement la batterie. Bien que le manuel dise qu’il ne soit pas recommandé d’utiliser d’autres chargeurs, nous croyons qu’un autre chargeur spécifique et avec une intensité plus élevée est fortement recommandé, en plus de quelques batteries supplémentaires. Sur Gearbest vous pouvez trouver un pack de 4 batteries pour un montant d’environ 13 euros, ce qui nous garantit une demi-heure de vol sans trop de peine.

Détail et légende d'illumination du chargeur qui vient avec le Syma X8C.
Détail et légende d’illumination du chargeur qui vient avec le Syma X8C.

Dans le domaine de l’éclairage, il faut dire qu’en ce qui concerne les LED pour les vols de nuit nous manquons de la possibilité de les désactiver en vol de jour afin d’économiser la batterie. Mais il faut dire qu’elles servent à guider notre vol, puisque les voyants rouges sont sur la façade avant (caméra vers l’avant). Tandis que les voyants de couleur verte sont à l’arrière du drone. Même s’ils sont assez visibles à partir du haut, ils ne disposent pas d’une grande puissance, ce qui fait qu’il est peu difficile de les voir correctement pendant un vol de jour ; raison de plus pour vouloir les désactiver. À cet égard, l’éclairage du drone Phantom semble être plus puissant.

Le Syma X8C dispose d'une illumination intéressante pour les vols nocturnes ou dans des conditions de basse luminosité, bien que peu efficace pour les vols diurne.
Le Syma X8C dispose d’une illumination intéressante pour les vols nocturnes ou dans des conditions de basse luminosité, bien que peu efficace pour les vols diurne.

Lorsqu’on fait voler l’appareil en mode « Headless », la tête du drone est ignorée, c’est-à-dire qu’on ne distingue plus de parie avant et de partie arrière. Donc, le drone volera dans la même direction que celle du levier de la radiocommande. Si nous le déplaçons vers la gauche, le drone se déplacera donc vers la gauche, si nous le passons vers l’avant, le drone s’éloignera et si nous le déplaçons vers l’arrière le drone volera vers nous ; indépendamment de la direction de vol jusqu’à ce moment-là. Tous les mouvements sont effectués sur la base de la position du pilote.

Gizlogicfr-Syma-x8c-19

Détails du propulseur/moteur du Syma X8C.
Détails du propulseur/moteur du Syma X8C.

Ce mode est très intéressant quand nous aurons perdu le contrôle ou l’orientation de notre drone et qu’on souhaiterait le faire revenir. Ce mode est très intéressant et « artistique » quand nous tournons le drone sur lui-même (yaw) et que nous souhaitons qu’il vole, en même temps, en ligne droite comme s’il s’agissait d’un OVNI. D’autre part, cela est déconseillé pendant l’enregistrement vidéo, parce qu’il sera difficile de connaître la direction vers laquelle pointe la caméra.

Pour activer le mode « headless », vous devez appuyer pendant quelques secondes sur le bouton situé dans la partie haute gauche et qui servait également à passer d’une vitesse à une autre. Une fois le bouton pressé, la radio émet huit bips qui indiquent que nous souhaitons passer en mode « headless » tandis que les LED du Syma X8C clignoteront pendant 4 secondes. Pendant ce mode, nous pouvons continuer à utiliser le bouton pour changer de vitesse et il faudra simplement appuyer dessus pendant quelques secondes pour qu’on long bip nous indique que nous sommes de retour dans le mode normal.

Syma X8C comme drone pour les vidéos et la photographie

Le Syma X8C incorpore une caméra de 2 MP qui nous permettra d'enregistrer des images avec qualité pas mal
Le Syma X8C incorpore une caméra de 2 MP qui nous permettra d’enregistrer des images avec qualité pas mal

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’appareil photo du Syma X8C est le même que celui du Syma X5C (du moins c’est ce qui est dit sur d’autres sites web consultés). Le fait est que nous avons un appareil photo de 2MP qui est assez amélioré. La qualité d’image est tout à fait régulière et comme une caméra de vidéo, la qualité est passable avec enregistrement en 720p@30fps. Mais elle souffre d’un effet de « gel » qui abîme plutôt l’enregistrement.

La caméra peut être ajustée à différents angles de manière fixe, mais seulement 3 positions limitent les possibilités (en avant, 30 et 60 degrés). En outre, elle tend à se déplacer si nous faisons un atterrissage brutal ; il est donc opportun de revoir la position souhaitée avant de commencer un nouveau vol.

Heureusement pour le futur acquéreur de ce drone, le Syma X8C dispose d’assez de puissance pour voler avec des caméras plus lourdes que celle avec lesquelles il est livré. Il y a quelques utilisateurs qui ont ajouté un cardan pour adapter un appareil photo externe comme la GoPro ou la Xiaomi Yi Action Cam. Deux des modèles les utilisés pour leur rapport qualité/poids sont la Mobius Action Cam 1080p et la 808 NO.16 V3 HD, beaucoup plus léger et moins cher (40 euros pour une qualité de vidéo bien supérieure à celle de la caméra livrée avec le Syma X8C).

La Communauté n'a pas tardé à adapter certains cardans pour installer des caméras externes comme la Mobius.
La Communauté n’a pas tardé à adapter certains cardans pour installer des caméras externes comme la Mobius.

Heureusement pour les « modders » les trains d’atterrissage du Syma X8C disposent d’une hauteur de 95 mm au sol permettant de monter tout cardan avec son appareil photo correspondant.

Pour mener à bien une photographie, vous devez pousser le bouton à droite du levier de commande gauche vers le haut, tandis qu’en le poussant vers le bas la caméra va commencer un enregistrement vidéo et s’arrêtera quand vous pousserez une fois encore vers le bas. Le Syma X8C est livré avec une carte Micro SD de 4 Go pour enregistrer nos vidéos et un simple lecteur de carte avec adaptateur USB pour transférer facilement les fichiers enregistrés vers notre ordinateur.

Lecteur de cartes inclus dans le paquet avec un adaptateur USB.
Lecteur de cartes inclus dans le paquet avec un adaptateur USB.

Nous avons ici le Syma X8C avec l'une de nos caméras d'actions préférées, la Xiaomi Yi Action Cam.
Nous avons ici le Syma X8C avec l’une de nos caméras d’actions préférées, la Xiaomi Yi Action Cam.

 

Nous vous laissons une vidéo enregistrée à partir de la caméra livrée avec le Syma X8C où vous pouvez voir la qualité vidéo, l’effet de « gel » ci-dessus mentionné et où vous pourrez également apprécier la stabilité du drone quand le vent n’est pas assez fort ainsi que les mouvements de yaw (rotation).

Syma X8C : Conclusions et disponibilité

Gizlogicfr-Syma-x8c-25

Le Syma X8c est une excellente option pour ceux qui veulent entrer dans le monde des quadricoptères avec certaines garanties. Il possède des dimensions et un niveau de puissance plus que bon pour un dispositif qui peut être obtenu à partir de 65 euros dans des magasins chinois.

La qualité de vol est assez bonne, avec un maniement qui s’apprend rapidement avec une bonne stabilité en vol, sauf lorsque nous avons à faire à un vent assez fort. Il est important de prendre un certain temps pour bien apprendre à calibrer et à bien effectuer les réglages pour faciliter la manipulation et la stabilité. Si nous voulons avoir une certaine expérience avant d’acheter un drone avec ces dimensions, nous pouvons toujours avoir recours à un mini drone tel que le Cheerson CX-10 dont j’ai déjà eu à parler.

Il est évident que ce n’est pas le drone le plus sportif et le plus fougueux du marché, mais cela ne signifie pas qu’il ne peut pas être agile et amusant une fois que vous en avez une certaine expérience. Aussi, étant un drone très stable, il est bien de l’accompagner d’un cardan et d’une caméra d’action décente et bon marché comme solution de vidéo. Parce que pour environ 150 euros (Drone, cardan, 808 No.16 V3 HD et batteries de rechange) nous avons un équipement intéressant pour de la photographie aérienne et enregistrement vidéo. On donc pas besoin d’avoir recours à 600 euros ou plus pour se procurer un drone professionnel comme le Phantom.

Nous n’aurons pas droit aux options beaucoup plus élitistes que proposent les drones les plus chers comme le GPS, le mode de retour automatique, une app pour contrôler la caméra ou un mode FPV. Mais encore une fois il ne faut pas oublier que nous parlons d’un drone situé dans le segment des moins de 100 euros.

Pour finir, résumons les avantages et les inconvénients du drone :

Les avantages :  

  • Excellent rapport qualité/prix
  • Construction légère et robuste
  • Stabilité de vol assez bonne dans l’ensemble
  • Commande très complète avec un afficheur d’informations
  • Caméra incluse
  • Puissance suffisante pour monter des caméras avec un plus grand poids et une meilleure qualité
  • Pièces de rechange et accessoires inclus dans le package
  • Composants de rechange très bon marché.

Les inconvénients :  

  • Moteurs à brosses
  • Protecteurs d’hélices plutôt fragiles
  • Ne conviens pas pour des vols avec un vent fort
  • Appareil photo de 2 MP assez améliorable
  • Chargeur très faible

Vous pouvez obtenir le Syma X8C pour un prix de 109$ sur Gearbest. Pour ce qui concerne le délai d’envoi, nous avons reçu le drone une semaine après commande.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire !
Entrez votre nom

Derniers Articles

Le téléphone performant pour les jeux : Velvet 5G 128 GB de chez Lg

LG Velvet 5G 128GB/6GB Aurora WhiteVoir sur AmazonEn quelques motsParmi tous les choix possibles, il devient difficile de choisir le smartphone qui conviendra le...

Q92 5G 128 GB de chez Lg : Le smartphone idéal pour faire des films

MISKQ Coque pour LG Q92 5G, Étuis à Rabat et Folio Étui Anti-Chute pour téléphone Étui en Silicone Housse (Vert)Voir sur AmazonEn présentationLorsqu’il s’agit...

Le X3 SuperZoom 256 GB parfaitement prévu pour les vidéos ou les selfies

Realme X3 Super Zoom - Smartphone 12GB RAM + 256GB ROM, Dual Sim, Glacier Blue (EU)Voir sur AmazonEt pour commencerComment allez-vous vous servir de...